BNP AM

Le blog officiel de BNP Paribas Asset Management

La vraie surprise derrière le ralentissement chinois

La surprise n’est pas que les indicateurs économiques soient mauvais mais que les autorités n’aient pas essayé de les « arranger ».

Il s’agit d’une attitude qui devrait profiter à terme au développement de l’économie chinoise et des marchés financiers. Les autorités sont en train de préparer les investisseurs à l’annonce d’une contraction de PIB au 1er trimestre. Le comportement des actions chinoises A reflète désormais un tel scénario.

Effondrement de l’activité

Les données pour janvier et février se sont dégradées comme jamais auparavant. Pour les deux mois cumulés, les indicateurs économiques ont reculé de plus de 15 % (variations en glissement annuel). L’activité dans le secteur immobilier et les ventes d’automobiles, les deux secteurs les plus importants, s’est contractée de plus de 40%.   

Tableau 1: Principaux indicateurs économiques (variations en %)

Janv.-fév. 2020 Déc. 2019
Production industrielle -13,56,9
Formation de capital fixe-24,55,4
Ventes au détail-20,58,0
Investissement immobilier-16,39,9

Source: Données officielles chinoises, BNPP AM (Asia)

Objectif de croissance hors de portée ?

Pour le 1er trimestre 2020, les estimations de croissance du PIB en glissement annuel sont désormais comprises entre 0 % et -10 %. Le mois dernier, les perspectives les plus pessimistes étaient de +2 %. En prenant comme référence ce scénario pessimiste, nous affichions une croissance de 5,6 % pour l’ensemble de l’année avec une reprise en V dès le 2e trimestre. A présent, en considérant la moyenne des estimations des économistes de marchés, soit -5 %, il est pratiquement certain que l’objectif des autorités de doubler le PIB réel entre 2010 et 2020 ne pourra pas être atteint. En conservant mon profil de croissance initial (+6,9 % en T2, +6,5 % en T3 et +6,5 % en T4 en glissement annuel), la croissance en 2020 ressortirait à 4,1 %

Les conséquences politiques

Les autorités chinoises continuent à parler de « respecter les objectifs de développement économique pour l’année entière ». Si Pékin, contre toute attente, décide de ne pas tout mettre en œuvre pour y arriver, il n’y aura pas d’assouplissement massif des conditions financières et la croissance serait « autorisée » à baisser davantage qu’attendu.

Jusqu’à la tenue de l’Assemblée nationale populaire, qui a été repoussée en raison de la crise sanitaire, il n’y aura aucune information sur ce point.

La véritable surprise

Pour préparer les marchés à un atterrissage brutal de l’économie au 1er trimestre 2020, les autorités ont résisté à la tentation de maquiller les chiffres. Les chiffres publiés sont suffisamment mauvais pour être plausibles.

Les données disponibles (immobilier résidentiel, construction, transport et consommation de charbon) correspondent à une baisse de 40 % environ de l’activité. Les industries à forte intensité de capital (acier, aluminium, semi-conducteurs) n’ont pas connu une si forte baisse de leur activité parce qu’elles peuvent fonctionner sans beaucoup d’employés. Par ailleurs, pour des raisons techniques, les chaînes de production n’ont pas été complètement fermées.

Une transparence positive pour la suite

Accepter de publier des données économiques très dégradées est le signe que les autorités chinoises sont prêtes à se montrer plus pragmatiques et moins dogmatiques.

Plutôt que d’essayer de minimiser les conséquences économiques de l’épidémie de Covid-19, la stratégie privilégiée semble être de célébrer la reprise de l’économie chinoise après un choc d’une telle ampleur.


Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication. Elles émanent des informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement autres en fonction des clients.

Sur le même thème

Weekly insights, straight to your inbox

A round-up of this week's key economic and market trends, and insights on what to expect going forward.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide
Please check the boxes below to subscribe