BNP AM

Le blog officiel de BNP Paribas Asset Management

Hebdomadaire de marché – Le pourquoi et le comment de la gestion thématique (Lire, écouter ou regarder)

La mondialisation, le durcissement et l’assouplissement des réglementations, la dématérialisation et l'innovation jouent un rôle majeur dans la recomposition des économies, des secteurs et des industries et ces mégatendances offrent aux investisseurs des opportunités en matière de gestion thématique. Koye Somefun, responsable des Solutions Multi-Asset, présente les caractéristiques de cette approche et liste les critères à prendre en compte par les investisseurs.  


Écoutez le podcast avec Koye Somefun, regardez notre vidéo (ci-dessous) ou lisez cet article sur le pourquoi et le comment de la gestion thématique


La gestion thématique consiste à investir autour d'une idée centrale ou d'une thématique prometteuse susceptible de stimuler la performance d’un portefeuille. Chez BNP Paribas Asset Management, investir dans des thèmes consiste à privilégier les tendances structurelles les plus susceptibles de recomposer les économies et de redéfinir le monde des entreprises. Il peut s’agir par exemple des tendances démographiques, des changements sociaux ou comportementaux, de la protection de l’environnement, de la raréfaction des ressources, des déséquilibres économiques, des progrès technologiques ou des évolutions réglementaires et politiques.

Selon nous, ces mégatendances pourraient avoir une influence marquée sur le profil performance-risque de nombreux investissements. Contrairement à ce que certains pensent, investir dans des thèmes ne se limite pas aux actions cotées en bourse ou aux obligations d'entreprises. Les segments du capital-investissement ou de la dette peuvent également permettre de s'exposer à un thème.

La gestion thématique n’a pas non plus à se cantonner à une industrie ou à un secteur spécifique, à un certain type d’entreprise ou d’un taille donnée. Certains thèmes comme l'innovation de consommation transcendent les secteurs : ils concernant aussi bien la santé, les télécommunications, la distribution, pour n'en citer que quelques-uns. A trop porter d'œillères, les investisseurs peuvent manquer des opportunités. De plus, les thèmes peuvent concerner toutes les entreprises, quel que soit le stade de leur cycle de croissance (cf. Tableau 1).

Graphique 1 : La gestion thématique ne se limite pas aux valeurs de croissance   

Source : Livre blanc de BNP Paribas Asset Management

Le plus important lors de la sélection d’entreprises exposées à un thème donné, c’est que la part de leur activité dédiée à ce thème soit réellement significative. Une part importante de leurs bénéfices doit donc provenir de la vente de produits ou de services en rapport avec ce thème.

Contrairement à certaines idées reçues, la gestion thématique ne consiste pas uniquement à investir dans des valeurs de croissance. Un thème tel que l'innovation dans le domaine de la consommation peut englober une start-up en forte croissance livrant des repas à domicile et au bureau, mais aussi une chaîne de supermarchés bien établie qui se réinvente ou encore un libraire qui se lance dans les services en ligne. Le moindre avantage dont bénéficie un groupe d'entreprises par rapport à leurs concurrents ou tout facteur qui introduit des ruptures dans certaines industries peut être utile pour identifier un thème.

Rappelons enfin que la gestion thématique ne se limitent pas aux pays ou aux régions. Lorsque nous investissons dans un thème, nous adoptons une approche mondiale.

Graphique 2 : Nos cinq grands thèmes d’investissement

Source : Livre blanc de BNP Paribas Asset Management

Quel est l’intérêt de la gestion thématique ?

Nous pourrions reformuler la question de la manière suivante : les performances de la gestion thématique soutiennent-elles la comparaison avec celles des portefeuilles actions ou obligataires conventionnels ? Comparons tout d’abord les portefeuilles actions et les portefeuilles obligataires et cherchons à vérifier si, comme le veut la coutume, les premiers surperforment les seconds sur le long terme.

Si l'on met en parallèle les performances des actions américaines et des bons du Trésor américain entre 1926 et 2016 [1], on observe - de manière peut-être assez surprenante - que les performances de la plupart des investissements à long terme dans des actions américaines ont été inférieures à celles des bons du Trésor américain à un mois sur la même période. Pourtant, on estime bien souvent qu’un indice de référence des marchés actions surperforme largement les bons du Trésor américain.

L’explication de ce paradoxe tient à l’asymétrie des performances des actions. Certaines entreprises sont en effet mieux placées que d’autres pour tirer pleinement parti de l'évolution radicale de la société. C’est pourquoi les performances des indices de référence des marchés actions sont générées en grande partie par une poignée de valeurs.

Ce qui n’est pas sans rappeler la gestion thématique et la place qu’elle accorde aux entreprises bien positionnées pour profiter des mutations mentionnées ci-dessus, c’est-à-dire savoir identifier les champions actuels et futurs de chaque tendance. Ces champions devraient avoir un impact surdimensionné sur la création de valeur.


Regardez notre vidéo sur la gestion thématique


Allocation à la gestion thématique

Pour s’exposer à la gestion thématique, il est nécessaire de savoir parfaitement comment elle interagit avec les autres formes d’investissement. L'objectif étant de déterminer dans quelle mesure elle apporte quelque chose de nouveau au portefeuille. Et cela est important pour savoir quelles positions du portefeuille doivent être allégées afin d’assurer une allocation efficace à la gestion thématique.

Comment fonctionne la gestion thématique dans la pratique ? La première étape consiste à savoir ce qu’englobe un thème. Pour les plus courants, il existe un indice de référence correspondant. Parfois, ces indices sont également répliqués par des fonds indiciels cotés (ETF).

Seul problème, il n’existe pas toujours de consensus sur les actifs censés composer un portefeuille indiciel représentant le thème concerné. Il est alors possible de recourir aux indices de référence proposés par plusieurs fournisseurs d’indices pour un seul et même thème. Autre possibilité, s’appuyer sur les séries chronologiques des performances des fonds sélectionnés pour investir dans un thème donné, en les combinant pour obtenir une série de performances représentative.

Enfin, pour les thèmes liés à des secteurs spécifiques de l’économie, il n’est pas rare de voir des fonds thématiques se référer uniquement à un indice sectoriel pertinent. Dans ce cas, il est important de déterminer la valeur ajoutée attendue d'un biais de portefeuille en faveur des entreprises les plus exposées à la thématique en question.

La confusion est facile entre gestion thématique, gestion ESG et gestion à long terme

Il est également essentiel de distinguer la gestion thématique, la gestion intégrant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et la gestion à long terme.

La gestion thématique se concentre en principe sur des tendances qui se matérialisent à moyen ou à long terme, mais ce n’est pas toujours le cas. Certains thèmes peuvent évoluer plus rapidement et être intégrés dans les prix du marché plus tôt que d’autres. Il convient donc de vérifier de temps à autres qu'un thème reste bien un investissement judicieux.

De même, tous les investissements thématiques ne se conforment pas aux normes ESG. Il existe en effet une différence notable entre les entreprises qui se contentent d’adopter des pratiques durables et celles qui tirent une part importante de leurs revenus de services et de produits liés à des thèmes durables, tels que la transition énergétique ou la durabilité environnementale.

Il faut dire que pour de nombreux investisseurs, la gestion thématique est un moyen d'avoir un impact durable et d'atteindre leurs propres objectifs de durabilité [2] Toutefois, ils espèrent également obtenir des performances plus élevées en investissant dans des thèmes spécifiques et améliorer la diversification de leur portefeuille.


Lire aussi l'article blog Évaluer la valeur ajoutée de l’investissement thématique et le livre blanc ALLOCATION À LA GESTION THÉMATIQUE Une thèse pour les investisseurs institutionnels


[1] Cf. les travaux de recherche de Hendrik Bessembinder (2017), Département des finances, W.P. Carey School of Business, Université d'État de l'Arizona  

[2] Cf. l’article La nouvelle enquête confirme le passage à la gestion thématiquesur notre blog Investors’ Corner 


Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication, sont basées sur les informations disponibles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Chaque équipe de gestion de portefeuille peut avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients.

La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent aussi bien diminuer qu’augmenter et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas leur mise de fonds initiale. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

L’investissement dans les marchés émergents, ou dans des secteurs spécialisés ou restreints, est susceptible d’être soumis à une volatilité supérieure à la moyenne en raison d’un degré élevé de concentration, d’une plus grande incertitude parce que moins d’informations sont disponibles, qu’il y a moins de liquidité ou en raison d’une plus grande sensibilité aux changements des conditions du marché (conditions sociales, politiques et économiques).

Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la majorité des marchés internationaux développés. C’est pourquoi les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis dans les marchés émergents peuvent présenter un risque plus important.

Sur le même thème

Weekly insights, straight to your inbox

A round-up of this week's key economic and market trends, and insights on what to expect going forward.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide
Please check the boxes below to subscribe