BNP AM

Le blog officiel de BNP Paribas Asset Management

L’implosion démographique au Japon et en Allemagne

La notion d'implosion démographique fait référence à la baisse rapide de la population qui s'opère indépendamment des régulateurs traditionnels de la croissance démographique comme les conflits violents, les épidémies, la famine ou d'autres facteurs extérieurs négatifs, ou pour le dire de manière plus circonspecte, indépendamment de toute force exogène.

implosion démographique

La notion d'implosion démographique fait référence à la baisse rapide de la population qui s'opère indépendamment des régulateurs traditionnels de la croissance démographique comme les conflits violents, les épidémies, la famine ou d'autres facteurs extérieurs négatifs, ou pour le dire de manière plus circonspecte, indépendamment de toute force exogène.

 

Le concept d'« implosion démographique » est utilisé pour décrire une situation, très répandue dans la plupart des pays développés, où le taux de natalité se trouve en dessous du seuil de renouvellement des générations depuis plus de 30 ans. Si vous pensez que ce terme désigne simplement et de manière exagérée le faible taux de fécondité dans les pays développés, il est peut-être temps de revoir votre position. Voilà le conseil que donnent les auteurs d'un livre publié récemment et intitulé : « Imploding Populations in Japan and Germany »*: la dépopulation, préviennent-ils, est non seulement un phénomène nouveau, mais surtout dramatique et sans précédent dans l'histoire de l'humanité.

Selon les estimations, le Japon devrait perdre entre 28,2 millions (sur la base d'un taux de fécondité élevé et d'une mortalité faible) et 45,4 millions d'habitants (sur la base d'un taux de fécondité faible et d'une mortalité élevée) dans les 50 prochaines années. Peu importe la manière dont la population évolue, il s'agit bien d'un changement majeur encore jamais constaté auparavant.

En Europe, l'Allemagne est la première concernée par ce problème. Depuis 1972, le nombre de naissances n'a jamais excédé le nombre de décès sur une année. Jusqu'en 2003, la baisse de la population était masquée par l'immigration importante, mais depuis, la population totale a diminué de plus de 500 000 personnes. L'Office fédéral de statistiques a ainsi établi que l'Allemagne perdra 12 millions d'habitants d'ici à 2060.

Les grandes causes historiques qui sous-tendent la baisse du taux de fécondité et donc cette diminution de la population sont encore mal comprises. Ce phénomène est complexe et résulte d'une interaction entre d'un côté les changements économiques, politiques et sociaux et de l’autre, les dynamiques démographiques.

Au Japon, en Corée du Sud, à Taïwan, ou encore dans les pays germanophones, méditerranéens et d'Europe de l'Est, le taux de fécondité est très inférieur au taux de mortalité. Certains chercheurs affirment que la natalité pourrait à nouveau remonter, mais tout le monde s'accorde à dire qu'il est évident que ces pays vont faire face à une diminution rapide de leur population dans les décennies à venir.

La longévité et l'immigration sont les deux facteurs susceptibles de contrer une baisse de la population. Il est toutefois très difficile de faire des prévisions en la matière. Les dynamiques liées à la dépopulation traversent non seulement les frontières, mais relèvent aussi d’éléments dont nous n'avons pas connaissance ; on ne peut donc pas s'appuyer sur l'expérience.

L'implosion démographique est le signe avant-coureur d'une ère d'incertitudes :

  • est-ce que le niveau de vie élevé et les caractéristiques des sociétés proches de l'implosion démographique pourront être maintenus en dépit de la réduction de la main d'œuvre causée par le vieillissement de la population ?
  • peut-on s'accommoder d'une économie basée sur la croissance zéro à long terme ?
  • l’accélération de l'immigration permettrait-elle d'atténuer les problèmes ?
  • comment l'industrie va-t-elle s'adapter aux besoins et aux exigences de consommateurs plus âgés et moins nombreux ?
  • le financement de la protection sociale pourra-t-il être maintenu ?
  • va-t-on trouver un nouvel équilibre entre la population active et les retraités ?

Voici quelques unes des questions qui se posent face au vieillissement de la population et à l'implosion démographique. Mettre en place les politiques nécessaires pour y répondre représente un défi majeur pour les gouvernements, qui n'ont jamais été confrontés à ce type de situation. Pour les gérants d'actifs, certains facteurs alimentent déjà des tendances pérennes sur les marchés financiers et créent des opportunités pour les investisseurs.

*Imploding Populations in Japan and Germany, A Comparison, Edited by Florian Coulmas and Ralph Lützeler, 2011

Sur le même thème

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Un tour d'horizon des principales tendances économiques de la semaine.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide
Veuillez cocher la case ci-dessous pour vous abonner