BNP AM

Le blog officiel de BNP Paribas Asset Management

Obligations : la Chine s’ouvre réellement au monde, et il était temps!

L’ouverture effective du marché obligataire chinois (le troisième plus important au monde) aux investisseurs étrangers marque un tournant décisif. Elle devrait permettre aux investisseurs d’accéder à une large gamme de nouveaux instruments, tels que des produits indiciels et des ETF d’obligations, renforçant ainsi leur modeste présence dans ce marché.

L’ouverture effective du marché obligataire chinois (le troisième plus important au monde) aux investisseurs étrangers marque un tournant décisif. Elle devrait permettre aux investisseurs d’accéder à une large gamme de nouveaux instruments, tels que des produits indiciels et des ETF d’obligations, renforçant ainsi leur modeste présence dans ce marché.


La proportion d’investisseurs étrangers détenteurs d’obligations chinoises est passée de 1,6 % fin 2017 à 2,3 % fin 2018. Au même moment, les étrangers représentaient 8,1 % du marché des obligations d'État, contre 6 % en avril 2018. Parmi les précédentes mesures d’ouverture des marchés financiers figurent la levée des restrictions sur la participation dans des institutions financières et le doublement de la limite dans le cadre du programme d’investisseurs institutionnels étrangers qualifiés.

Cette fois, c’est la bonne

Comme l’affirment dans cette webconférence  Jean-Charles Sambor, responsable adjoint Obligations émergentes, et Jennifer Clarke, spécialiste d’investissement Obligations émergentes: cette fois, c’est la bonne. Quelles sont les implications pour les investisseurs mondiaux ?

Durant cette webconférence en direct de 45 minutes, ils aborderont les sujets suivants :

  • Le boom du haut rendement chinois et comment il est devenu le plus grand marché du haut rendement émergent
  • L’attrait des valorisations du secteur bancaire chinois par rapport à celles des marchés développés
  • Notre anticipation de voir la Chine devenir une source d’alpha dominante pour tous les investisseurs actifs

Rejoignez Jean-Charles et Jennifer le mercredi 17 avril pour cette webconférence en direct

11:00 HE / 16:00 (Heure de Londres) / 17:00 (Heure de Paris)

Plus d’infos sur les marchés émergents

Dans cet article de blog, Jean-Charles affirme que le contexte économique de 2019 ne devrait pas gêner la performance de la dette émergente : la croissance économique devrait s’améliorer progressivement et modestement dans un contexte de taux toujours favorable. Les valorisations de la dette émergente restent bonnes et la classe d’actifs peut offrir aux investisseurs un meilleur ratio risque-rendement que les actions émergentes. Il estime qu’il est temps de poser un regard neuf sur la dette émergente.

Écoutez aussi le discours de Jean-Charles sur les perspectives des devises émergentes. Il parle de la fin du cycle de relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine et des répercussions positives de cette décision sur les devises émergentes. Il expliquera aussi comment le différentiel de croissance économique favorise les pays émergents par rapport aux marchés développés, et indiquera où il perçoit actuellement des opportunités dans la dette émergente.


Pour lire plus d’articles de Jean-Charles Sambor, cliquez ici >

Pour lire plus d'articles sur la Chine, cliquez ici >

La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas leur investissement initial. Investir dans les marchés émergents ou dans des segments de marché spécialisés ou restreints peut présenter une volatilité supérieure à la moyenne en raison de la forte concentration de leurs positions, d’un degré d’incertitude plus élevé reflétant le manque d’informations disponibles, de leur liquidité plus faible ou de leur sensibilité plus grande à l’évolution du contexte de marché (social, politique et économique). Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la plupart des marchés développés internationaux. Par conséquent, les services de transaction, de liquidation et de conservation du portefeuille utilisés pour le compte de fonds investis dans les marchés émergents peuvent comporter un risque plus élevé.

Sur le même thème

Weekly insights, straight to your inbox

A round-up of this week's key economic and market trends, and insights on what to expect going forward.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide
Please check the boxes below to subscribe