La Réserve fédérale américaine relève ses taux directeurs

Post with image

La Réserve fédérale américaine a annoncé, le 16/12/15, l’augmentation de ses taux directeurs mettant ainsi fin à la politique monétaire de taux bas en place depuis la grande crise financière.

Cette annonce, largement anticipée, d’une augmentation des taux féderaux à une fourchette de 0,25 – 0,50 %, met fin à la politique des taux directeurs proches de zéro en place depuis sept ans.

Graphique 1 : au revoir la borne du zéro ? (le graphique montre l’évolution du taux des fonds féderaux pour la période allant du 18/12/80 au 17/12/15).

Fed funds 1980 2015 FRENCH va

Selon Janet L. Yellen, présidente de la Fed, la décision de relever les taux s’appuie sur « les progrés considérables qui ont été réalisés pour redresser l’emploi, augmenter les revenus et alléger les difficultés économiques endurées par des million d’américains moyens ».

La décision de relever les taux a été prise avec le soutien de l’ensemble des dix membres votants du Comité fédéral de l’open market (FOMC). Les marchés financiers ont réagi calmement à cette hausse des taux, dont l’imminence avait été annoncée par la Fed au cours des dernières semaines. Cette réaction stoïque s’explique sans doute par le fait que la Fed avait préparé les marchés à cette première hausse depuis ces dix-huit derniers mois. On a rarement autant signalé une mesure de la Banque centrale. Cette préparation minutieuse du terrain est tout à fait compréhensible ; la Fed doit tracer une voie par laquelle elle augmente les taux afin de reconstituer un tampon contre les « imprévus imprévisibles », en veillant toutefois à ne pas tuer dans l’oeuf la reprise actuelle.

L’intégration, courant 2015, d’un changement de régime dans la politique des taux directeurs américains a été particulièrement visible dans les valorisations des devises des marchés émergents, qui ont connu des dépreciations importantes par rapport au dollar américain (graphique 2 et graphique 3).

Graphique 2 : préparation pour le décollage des taux directeurs américains depuis la borne zéro – 1ère partie – les valorisations des devises des marchés émergents par rapport au dollar américain commencent à intégrer le changement de paradigme (premier semestre 2015). 

currencies 6 mths 2015 CROPPED

Graphique 3 : préparation pour le décollage des taux directeurs américains depuis la borne zéro – 2e partie – les valorisations des devises des marchés émergents par rapport au dollar américain continuent à intégrer le changement de paradigme (depuis le début 2015 jusqu’au 17/12/ 2015).

em currencies full year 2015 CROPPED

Graphique 4 : le taux de change de l’indice de l’USD pondéré par des échanges s’est apprécié de presque 20 % depuis 18 mois, reflétant, à notre avis, une prise en compte par les marchés de change du changement du paradigme sur les taux directeurs de la Réserve féderale.

fredgraph

Selon Vincent R. Reinhart, chercheur invité à l’American Enterprise Institute et ancien chef de la division des affaires monétaire de la Réserve fédérale, le début d’un cycle de hausse des taux maintenant est « une décision tactique de la part de Yellen, dans le but d’atteindre son objectif stratégique à plus long terme. Relever les taux, alors même que la croissance économique est décevante et que l’inflation reste modérée, offre une crédibilité à Janet Yellen vis-à-vis de ses collègues et participants du marché pour resserrer lentement par la suite. Ainsi, la politique monétaire américaine restera accommodante pendant une période considérable.»

Head of Financial Market Analysis & Publications

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*