Saisissez l’essence de notre Forum de l’investissement en regardant ces vidéos et en lisant ces articles

Post with image

Des perspectives pour la Chine (malgré les troubles liés à la guerre commerciale) aux perspectives de son rival l’économie américaine en une année électorale, des politiques nécessaires à la réglementation du secteur technologique en plein essor aux mesures nécessaires pour contenir le réchauffement climatique (et les opportunités qui y sont associées), regardez ces vidéos des exposés de cinq conférenciers lors du dernier Forum de l’investissement de BNP Paribas Asset Management.


Le changement perturbateur accompagne toujours un monde en mutation. Outre l’évaluation de la conjoncture et des perspectives, le forum a cherché à poser les bases de solutions et de stratégies susceptibles de faire la différence pour les portefeuilles des clients, alors que nos analystes et autres spécialistes examinaient en détail les contributions du forum et les tendances les plus récentes, et identifiaient les opportunités pour les investisseurs.

Voici un aperçu des sujets et des orateurs.

Il existe de très nombreuses opportunités pour les investisseurs sur les marchés chinois – Amy Celico

La réglementation de Washington et de Pékin a imposé des limites à notre capacité à interagir avec la Chine, tandis qu’une concurrence accrue sur la technologie limite l’innovation mondiale. Cependant, il existe de nombreuses opportunités en dehors de la sphère technologique dans des domaines moins réglementés : santé, produits de consommation, services financiers, domaines non sensibles nécessitant des investissements étrangers. Ce qui serait utile, c’est que la Chine prenne davantage de mesures visant à s’ouvrir plutôt que de se contenter d’en parler.

Regarder la vidéo/lire l’article


De nombreuses questions sont importantes pour les perspectives américaines – Jason Furman

Alors que l’économie américaine est sur le point de ralentir vers son rythme de croissance tendancielle, que peuvent faire les décideurs politiques ? Il existe une certaine marge de manœuvre pour un assouplissement de la politique monétaire, mais qui sera le prochain président de la Réserve fédérale ? La politique économique et fiscale pourrait également jouer un rôle, mais que sont prêts à faire les politiciens à un moment où la dette est déjà élevée ? Compte tenu des contraintes politiques, d’importantes réductions d’impôts semblent peu probables. Que pouvons-nous attendre de la prochaine administration en matière de réglementation de la santé, de l’énergie, de la finance et de la technologie ?

Regarder la vidéo/lire l’article


Nous avons besoin d’une réglementation intelligente ou nous nous retrouverons avec des politiques « plutôt folles » – Jean Tirole

La réglementation de la concurrence (technologique) doit être plus agile et plus rapide. La propriété commune par les investisseurs institutionnels, le statut de nation la plus favorisée et les garanties de meilleurs prix font partie des problèmes ; il faut prendre des mesures pour garantir la contestabilité des marchés. En ce qui concerne le changement climatique, il serait facile et efficace de tarifer ou de taxer le carbone. Il faudrait un lobby qui milite en faveur d’une tarification du carbone et fasse prendre conscience des enjeux. Il est important que des solutions intelligentes soient mises au point afin que les investisseurs puissent investir dans les véhicules ESG appropriés.

Regarder la vidéo/lire l’article


L’ensemble de politiques actuel ne va pas limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C – Jane Ambachtsheer

Si l’on examine le concept de « réponse politique inévitable » pour favoriser la transition vers un monde à faibles émissions de carbone, voilà ce qu’il faut retenir : 1) l’électrification du système énergétique : d’ici 2030, la moitié de l’approvisionnement énergétique proviendra de sources renouvelables ; 2) d’ici là, 70 % des véhicules de transport de voyageurs seront électriques ; 3) en termes d’utilisation des sols, d’ici là, nous assisterons à la fin de la déforestation. Pour que les objectifs de l’Accord de Paris soient atteints, des changements politiques continus devront avoir lieu.

Regarder la vidéo/lire l’article


L’industrie du pétrole et du gaz va droit dans le mur – Mark Lewis

Après des décennies de fonctionnement sans concurrence, l’industrie pétrolière et gazière devra repenser son modèle économique puisque de plus en plus de véhicules électriques utiliseront de l’énergie produite à partir de sources renouvelables. Il ne lui reste que 10 à 15 ans pour le faire. C’est le temps qu’il faudra à l’industrie des énergies renouvelables pour atteindre la taille nécessaire à travers le monde. Cela aura un impact dévastateur sur la capitalisation boursière et le rendement des investissements de l’industrie pétrolière et gazière – à l’image de ce qui est déjà arrivé au secteur des services aux collectivités.

Regarder la vidéo/lire l’article


Pour consulter la liste de vidéos du Forum de l’investissement 2019, cliquez ici >

Pour en savoir plus sur le Forum de l’investissement 2019, cliquez ici >


Cet article a été publié dans The Intelligence Report – 10 décembre
The Intelligence Report TIR


Pour découvrir nos fonds et sélectionner ceux qui répondent à vos besoins, cliquez ici >

Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication. Elles émanent des informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement autres en fonction des clients.

 

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*