Bill Gates s’engage en faveur du climat

Post with image

Fort de sa renommée auprès de la communauté des entrepreneurs, Bill Gates a convaincu quelques amis milliardaires d’investir dans un fonds destiné à combattre le réchauffement climatique. Parmi eux, Jeff Bezos, Richard Branson, Jack Ma, Xavier Niel. Ce fonds, Breakthrough Energy Ventures, est déjà doté de plus d’un milliard de dollars !

Son objectif est clair :

  • Investir dans les technologies qui permettront de réduire les émissions de gaz à effets de serre d’au moins 500 milliards de tonnes ;
  • Ces technologies devront déjà avoir fait la preuve de leur potentiel scientifique et de leur capacité à déboucher sur des applications pratiques.

La charte fondatrice du fonds reconnaît qu’il ne sera pas aisé de relever le défi immense de permettre à tous l’accès à une énergie bon marché et fiable sans émission de gaz à effets de serre. Elle insiste sur la nécessité impérieuse d’investir massivement dans des technologies innovantes qui contribueront à l’émergence d’un monde sans émissions de gaz à effets de serre. Elle fait aussi le constat que le cycle habituel de la mise en œuvre d’innovations – recherche fondamentale, nouvelles réglementations, subventions, investissements – est, au vu de l’urgence de la situation, trop lent et trop coûteux.

Entre autres, elle tire la conclusion qu’en l’état actuel des choses, l’argent public nécessaire au financement du développement de ces nouvelles technologies est insuffisant. La Breakthrough Energy Coalition des contributeurs du fonds entend ainsi permettre d’accélérer le cycle des innovations à travers des investissements ciblés, des partenariats adéquats, des mises en relation efficientes. Elle entend aussi contribuer à l’évaluation de ces technologies innovantes, à l’appréciation de leur potentiel commercial, à la mise au point de produits viables et à leur mise sur le marché.

Les membres de la Breakthrough Energy Coalition ont deux motivations, celle évidente d’obtenir à terme des rendements intéressants, mais aussi, celle louable d’apporter leur expérience d’entrepreneurs à la résolution du problème critique qu’est devenu le réchauffement climatique.

Cette initiative montre, s’il en était encore besoin, que la prise de conscience sur le sujet dépasse largement le cadre restreint des militants écologiques et des ONGs, qu’un nombre croissant d’investisseurs se désengage des énergies fossiles – comme la Fondation Rockfeller -, et que les plus grands entrepreneurs ont maintenant pris la mesure de l’urgence à agir et de l’importance des moyens qui devront être mis en œuvre.

Les gérants des fonds environnementaux de BNP Paribas Asset Management regardent cette évolution avec attention et analysent avec méthode et intérêt les décisions qui sont prises dans le Private Equity en la matière.

Alexandre Jeanblanc

Investment Specialist, SRI

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*