Investir dans le secteur de l’eau : une opportunité à ne pas manquer

Post with image

Assurer un accès universel à l’eau propre et à l’assainissement, autrement dit « ne laisser personne de côté » pour reprendre le thème de la Journée mondiale de l’eau 2019, est une tâche colossale, aussi bien dans les pays émergents que dans le monde développé. Cette thématique offre également un large éventail d’opportunités d’investissement.

  • Le vieillissement des infrastructures pose des défis énormes et coûteux…
  • …. à l’instar de l’impact du changement climatique.

Cet article a été rédigé par Impax Asset Management, gérant d’actifs spécialisé dans les investissements liés aux opportunités découlant de la transition vers une économie mondiale plus durable.

 

La Journée mondiale de l’eau, qui s’est tenue le 22 mars cette année, a pour thème « Ne laisser personne de côté ». Cette ambition concerne aussi bien les pays émergents que le monde développé et offre aux investisseurs un large éventail d’opportunités d’investissement diversifiées.

Le sixième objectif de développement durable (ODD) des Nations unies vise à « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau » d’ici à 2030. Le besoin de développement d’infrastructures d’adduction d’eau et d’assainissement dans les pays en développement est bien appréhendé, mais l’accès à l’eau propre, comme en témoigne la crise de la ville américaine de Flint qui n’est pas terminée, est également un enjeu pour le monde développé.

Un univers investissable de plus en plus large

Impax analyse et investit dans des entreprises cotées liées au secteur de l’eau depuis 1999 et propose une stratégie axée sur l’eau depuis 2008. Au cours de ces dernières années, l’univers de sociétés dans lesquelles il est possible d’investir s’est élargi et de nombreux acteurs du secteur de l’eau ont vu leur croissance s’accélérer.

Le changement climatique, la pollution, la croissance démographique et l’urbanisation créent une demande que l’innovation et la technologie peuvent contribuer à satisfaire. États, organismes publics et acteurs privés investissent tous dans la construction et la mise à niveau d’infrastructures. Cette dynamique d’investissements continue de s’accélérer.

Accès et évolution des priorités

Dans les régions et pays émergents, tels que la Chine, l’Inde et l’Afrique sub-saharienne, l’objectif de « ne laisser personne de côté » requiert essentiellement la construction d’infrastructures d’eau dans les endroits qui en sont dépourvus. Il s’agit d’un développement positif, porté en grande partie par l’urbanisation, la croissance démographique et l’évolution des habitudes de consommation en lien avec la hausse des niveaux de vie. Cependant, cela ne concerne pas uniquement l’accès à l’eau propre et le traitement des eaux. De nombreux articles considérés comme classiques par les citadins nécessitent de très grandes quantités d’eau pour leur production. Ainsi, pour produire un hamburger, il faut 2 090 litres d’eau.

Vieillissement des infrastructures

Dans le monde développé, de nombreuses infrastructures sont obsolètes, non performantes et/ou non conformes aux exigences contemporaines relatives à l’eau. En témoigne la crise sanitaire de la ville américaine de Flint (Michigan), où les économies de coûts de la municipalité ont conduit à un traitement insuffisant de l’eau et à une libération de plomb dans le réseau d’approvisionnement en eau. Le remplacement des canalisations en plomb, qui a démarré en 2016, se poursuit et le coût de ce projet se chiffre en centaines de millions de dollars.

Changement climatique

Le dérèglement climatique a des incidences sur la sécurité de l’approvisionnement en eau. Au cours des dernières années, de terribles sécheresses et pénuries d’eau ont affecté les rendements agricoles et la productivité industrielle, ce qui a causé des pertes de revenus. Citons, par exemple, la sécheresse de 2012-2016 en Californie et celle de 2014-2017 au Brésil. Plus récemment, Le Cap, deuxième ville d’Afrique du Sud avec près de quatre millions d’habitants, a souffert de sa propre crise de l’eau. Un déficit pluviométrique, causé par des précipitations nettement inférieures aux normales, a ramené le principal réservoir de la ville à un niveau proche de zéro en mars 2018. La consommation d’eau à usage résidentielle a été réduite à 50 litres par personne par jour début 2018, contre près de 120 litres en 2015.

Pour les responsables politiques et les résidents de ces régions, l’impact à long terme du changement climatique implique d’investir dans des mesures de conservation des ressources hydriques et de détection des fuites notamment. D’autres événements climatiques extrêmes, tels que les tempêtes, représentent une priorité différente. Dans ce domaine, des investissements dans des solutions de protection et de nettoyage peuvent se révéler plus urgents.

Une abondance d’opportunités

Les opportunités d’investissement dans le secteur de l’eau sont étonnamment diversifiées et résilientes. Les facteurs de risque sont comparables à ceux des marchés d’actions en général. Il existe des opportunités dans l’ensemble des marchés, secteurs et régions de l’économie mondiale. Le secteur de l’eau offre des opportunités attrayantes tout au long du cycle économique, étant donné qu’il englobe des activités défensives et cycliques.

La technologie et l’innovation jouent un rôle clé dans la réduction de la consommation d’eau. Les compteurs intelligents, par exemple, peuvent aider les opérateurs à optimiser la gestion de leurs infrastructures de base en envoyant des signaux d’alerte précoces et en détectant les fuites. Les entités publiques et les acteurs privés du monde entier investissent dans la modernisation de leurs infrastructures et cette dynamique d’investissements devrait se poursuivre.


Pour d’autres sources d’information, veuillez consulter la publication d’Impax Asset Management intitulée « Investing in water: tapping into a source of resilient growth»

Pour accéder à d’autres articles de notre blog sur le thème de l’eau, veuillez cliquer ici >

Notre vision d’investissement durable

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*