Le gaspillage alimentaire

Post with image

Le gaspillage et la perte alimentaire représente 1/3 de la nourriture produite dans le monde

En Europe, 50% de la nourriture produite n’est pas consommée. Chaque année, les 27 Etats membres de l’Union Européenne produisent plus de 89 millions de tonnes de déchets alimentaires, soit 179 kg par personne. Selon les estimations de l’Union Européenne, en 2020 ce chiffre devrait augmenter de 40%, pour s’élever à 126 millions de tonnes.

Au niveau mondial, les chiffres sont tout aussi alarmants, 1/3 de la nourriture est perdue ou gaspillée, ce qui représente un coût économique de $1000 milliards.

Le coût environnemental du gaspillage alimentaire s’élève à $700 milliards chaque année

En plus du coût économique, le gaspillage alimentaire a un coût environnemental important de $700 milliards.  Les effets du changement climatique se font de plus en plus ressentir,  et impactent d’ores et déjà de nombreuses régions du monde, qui sont soumises aux affres du climat. Par ailleurs, en 2025, à cause de l’augmentation des températures, plus de 50% de la population mondiale vivra dans des zones à stress hydrique. La réduction des gaz à effets de serre est donc cruciale pour l’avenir de la planète. Le gaspillage alimentaire, à lui seul, produit 3.3 milliards de tonnes d’équivalent CO², ce qui représente 7% du total des émissions de gaz à effet de serre. Il faut également prendre en considération les ressources utilisées pour produire cette nourriture gaspillée, par exemple, il faut 5 à 10 tonnes d’eau pour produire 1 kg de viande bovine. La production de nourriture perdue ou gaspillée utilise un volume d’eau annuel équivalent à 3 fois le Lac Léman (250 km3).

Les pertes et le gaspillage alimentaires au niveau global

Il faut savoir que les pays en développement sont touchés par les pertes alimentaires durant la production agricole, alors que les régions à revenus moyens et élevés sont plus concernées par le gaspillage alimentaire au niveau du commerce de détail et des consommateurs. Concernant les premiers, les méthodes et les technologies d’exploitation sont en cause, en effet, les moyens mis en œuvre pour extraire et conserver les récoltes ne sont pas assez efficaces. En revanche, pour les seconds, la conservation dans les magasins, ainsi que les consommateurs finaux sont en cause. Les techniques de conservation  doivent donc être perfectionnées, notamment les emballages pour une meilleure sécurité alimentaire. La réduction du gaspillage, passe également par l’éducation des consommateurs, car des denrées encore comestibles sont jetées à la poubelle.

Certaines sociétés du secteur de l’alimentation, soucieuses de réduire leur impact environnemental, travaillent dans l’objectif de trouver des solutions pour réduire le gaspillage et la perte alimentaire. C’est le cas de Sonoco, une entreprise innovante, listée à l’indice Dow Jones Sustainability World pour la 6e année consécutive. Sonoco fabrique des emballages intelligents qui permettent de mieux conserver la nourriture et recycle plus de 3 millions de tonnes de papiers, plastiques et métaux.

Sealed Air Corporation est une entreprise activement engagée dans la réduction du gaspillage et de la perte alimentaire.  La société fabrique des emballages plus écologiques qui protègent et conservent mieux la fraîcheur des produits. Sealed Air a pour objectif le développement d’idées innovantes qui vont améliorer la sécurité alimentaire et permettre de réduire l’impact sur l’environnement. Par exemple, des emballages plus légers ont été créés afin de faire des économies sur les combustibles consommés pendant le transport.

 

Alexandre Jeanblanc

Investment Specialist, SRI

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*