La perspective d’un accord commercial sino-américain soutient le renmimbi

Post with image

La conclusion d’un éventuel accord commercial temporaire entre la Chine et les États-Unis à la fin du mois, prévoyant un compromis sur la réduction des droits de douane américains et une progression du taux de change CNY/USD, devrait booster le cours du renminbi et des actions chinoises à court terme. Cela n’est toutefois qu’une éventualité à ce stade.


Le renminbi s’est apprécié face au dollar, passant en dessous de 7 RMB par USD le 5 novembre en raison du sentiment positif à l’égard de la perspective d’une trêve dans la guerre commerciale sino-américaine, avant de clôturer le mois à environ 7 RMB par USD. Au moment de la rédaction de cet article (le 6 novembre), le yuan chinois offshore et onshore se négociait aux alentours de 6,996 RMB par USD. Le taux de change est passé sous la barre des 7 pour la première fois depuis le 5 août, lorsque le renminbi s’est affaibli, franchissant ce seuil psychologique important.

Nouvelle dynamique de la guerre commerciale

S’il est peut-être trop tôt pour savoir si le renminbi peut se maintenir à un niveau inférieur à 7 par USD, de nouveaux facteurs récents pourraient influencer la dynamique de la guerre commerciale (voir tableau 1). Ces éléments ont amélioré les perspectives à court terme pour la devise et le marché boursier chinois.

Tableau 1 : négociations commerciales sino-américaines : facteurs d’influence possibles

Tableau 1 : négociations commerciales sino-américaines : facteurs d’influence possibles

Phase 2 de la guerre commerciale en cours

Les nouvelles récentes confirment mon point de vue [1] selon lequel

  1. le conflit sino-américain est entré dans une deuxième phase après que les dirigeants chinois aient convenu de faire traîner le bras de fer en alternant, d’un point de vue tactique, entre agressivité et ouverture aux négociations, même au prix d’une poursuite de l’affaiblissement de l’économie nationale.
  2. Après chaque cycle de négociations ratées, Pékin faisait monter les enchères afin de rendre le règlement plus complexe.

Selon les médias, la Chine cherche à faire annuler les droits de douane américains sur les exportations chinoises vers les États-Unis d’une valeur de 360 milliards USD et, au cours des récents cycles de négociations, Washington a revu à la baisse ses fortes exigences en matière de réformes structurelles et de mécanismes de contrôle de la conformité.

Quels sont les risques pour 2020 ?

La concurrence technologique est au cœur du conflit sino-américain, et il est peu probable que l’accord temporaire attendu ce mois-ci résolve ce problème. Outre les élections présidentielles américaines de 2020, la guerre commerciale et les risques de croissance mondiale pourraient à nouveau augmenter. Si Trump est réélu, il sera peut-être moins préoccupé par l’économie américaine et le marché boursier et pourrait plutôt se concentrer sur la poursuite du choc contre la Chine en misant davantage sur la guerre commerciale pour qu’il soit reconnu comme étant « l’homme qui a fait plier la Chine ».

Si un nouveau président américain prend la suite, il/elle ne sera pas nécessairement moins belliciste. Tant les Démocrates que les Républicains ont fondamentalement changé leur position sur la politique étrangère, passant d’un engagement constructif avec la Chine avant Trump à une concurrence stratégique pour limiter l’influence de la Chine.

En parallèle, la Chine pourrait ne plus accorder la priorité à son objectif de croissance économique si elle parvenait à atteindre l’objectif du Parti communiste consistant à multiplier par deux le PIB réel en 2020 par rapport à son niveau de 2010 et revenir à son programme de réduction de la dette et de réformes structurelles.


[1] Voir « Chi Time : Risque lié à la guerre commerciale sino-américaine : un examen objectif », 10 octobre 2019, et « Chi Flash: Sino-US Strategic Trade Recalculations Push CNY-USD Beyond 7. What Next? » 5 août 2019.


Pour plus d’articles de Chi Lo, cliquez ici >

Pour de plus sur les marchés émergents, cliquez ici >

Pour découvrir nos fonds et sélectionner ceux qui répondent à vos besoins, cliquez ici >

Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication. Elles émanent des informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement autres en fonction des clients.

La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas leur investissement initial.

Investir dans les marchés émergents ou dans des segments de marché spécialisés ou restreints peut présenter une volatilité supérieure à la moyenne en raison de la forte concentration de leurs positions, d’un degré d’incertitude plus élevé reflétant le manque d’informations disponibles, de leur liquidité plus faible ou de leur sensibilité plus grande à l’évolution du contexte de marché (social, politique et économique).

Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la plupart des marchés développés internationaux. Par conséquent, les services de transaction, de liquidation et de conservation du portefeuille utilisés pour le compte de fonds investis dans les marchés émergents peuvent comporter un risque plus élevé.

Chi Lo

Senior Economist for China

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*