Pourquoi les femmes prennent-elles généralement moins de risques en matière d’investissement ?

Post with image

La littérature financière regorge d’articles selon lesquelles les femmes prennent généralement moins de risques en matière d’investissement que les hommes. L’hypothèse veut que les hommes aient tendance à surestimer la rentabilité de leurs investissements, tandis que les femmes sous-estiment leur potentiel et leurs compétences en investissement. En d’autres termes, les femmes sont plus pessimistes et plus modestes.

 

Avoir des enfants incite à la prudence

Selon une enquête réalisée pour le compte de BNP Paribas Asset Management par le groupe de recherche CICERO durant l’été 2015, le fait d’avoir une famille influence l’attitude des femmes vis-à-vis du risque lié à l’investissement.

En effet, pour 24 % des hommes, contre 36 % des femmes, le fait d’avoir une famille élimine la possibilité de prendre de risque avec leur épargne.

Plusieurs études confirment cette découverte. Par exemple, le rapport de Seda Ertac et Mehmet Gurdal sur l’influence du genre dans la prise de risque a révélé que les femmes se montraient beaucoup plus prudentes si le risque qu’elles prenaient avait une répercussion sur d’autres personnes qu’elles-mêmes.

Cependant, interrogées sur leur point de vue général vis-à-vis du risque d’investissement dans le cadre de l’étude de BNP Paribas Asset Management, pas moins de 73 % des Françaises ont déclaré: « Je ne prends jamais aucun risque en ce qui concerne mon argent » – soit un résultat nettement supérieur aux 55 % de Français du même avis.

Les femmes disposent généralement de moins de moyens financiers à risquer

Les chercheurs ont découvert qu’une des principales raisons qui contraignaient les femmes à prendre moins de risques était tout simplement que leur situation économique était bien souvent moins élevée. Lorsque vous disposez de très peu d’épargne, vous êtes moins, voire pas du tout enclin à prendre de gros risques.

Selon les auteurs du rapport, Gender Differences in the investment decision-making process, de Lori Embrey et Jonathan Fox, il existe un lien entre le niveau des revenus et la prise de risque, et les femmes à hauts revenus ont davantage tendance à acheter des actifs plus risqués, comme les actions.

Notre propre enquête arrive à peu près aux mêmes conclusions. En l’occurrence, nous avons découvert que les personnes de la catégorie « très fortunée » (personnes disposant de plus de 100 000 EUR d’épargne/investissement), tous sexes confondus, étaient plus enclines à prendre des risques, même si les femmes de cette catégorie sont davantage averses au risque que leurs homologues masculins. En effet, seuls 35 % des hommes riches ont déclaré ne jamais prendre aucun risque avec leur argent, contre 65 % des femmes fortunées.

Les femmes ont un rapport différent à l’argent

Il ressort clairement de nombreuses études comparatives des approches d’investissement des hommes et de femmes que ces dernières considèrent l’argent de manière très différente et que cette perception se reflète dans leur style d’investissement.

Par exemple :

1. Les femmes ont tendance à anticiper davantage, notamment pour assurer l’éducation des enfants, acheter une maison ou gagner une tranquillité d’esprit sur le plan financier. À l’inverse, les hommes se concentrent plutôt sur la performance à court terme de leurs portefeuilles.

2. Les femmes mettent plus de temps à prendre leurs décisions, car elles sont plus rigoureuses.

3. Elles demanderont plus facilement conseil avant d’investir.

Les femmes sont moins focalisées sur l’argent

Concernant le premier point, l’enquête de BNP Paribas Asset Management a révélé qu’être propriétaire de son logement était plus important pour les Françaises que pour les Français (39 % contre 33 %). Ainsi, là où les femmes conservent plutôt leur argent sous forme de liquidités ou d’immobilier, les hommes privilégient davantage les produits financiers, comme les fonds communs de placement fiscalement avantageux (ex. : produits d’assurance vie).

Selon un livre blanc de LPL Financial aux États-Unis, l’approche des femmes en termes de planification financière est différente et la tranquillité d’esprit sur le plan financier est sept fois plus importante à leurs yeux que l’accumulation de richesses. Pour bon nombre de femmes, l’argent signifie la sécurité et la protection de leur famille, contrairement au pouvoir ou au prestige.

Une prise de risque moins grande fait-elle une différence ?

Une prise de risque moins grande peut être une bonne chose à condition d’effectuer des recherches approfondies au préalable, de discuter de sa stratégie et de diversifier ses investissements.

Cependant, si vous n’investissez pas du tout par peur du risque, vous courez par inadvertance un grand risque, car l’inflation, même très faible comme c’est le cas actuellement, réduira comme une peau de chagrin les rendements déjà maigres de votre épargne.

Justine Trueman

International Marketing Executive

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*