Pourquoi un tel engouement pour les fonds « multi-asset income » ?

Post with image

D’où vient l’intérêt croissant d’une grande variété d’investisseurs (particuliers, banques privées, clients institutionnels) pour les fonds multi actifs, en particulier ceux dont l’objectif est de distribuer un revenu ? Selon nous, le potentiel en termes de collecte de l’approche « multi-asset income » est colossal.

Depuis quelque temps maintenant, les fonds multi-actifs connaissent un succès retentissant, notamment ceux dont l’objectif est centré sur la distribution d’un revenu attra et régulier. Plus connus sous le nom de fonds « multi-asset income », ces véhicules ont enregistré des souscriptions considérables en 2014 et cette tendance devrait se renforcer en 2015.

Les temps sont durs pour les investisseurs à la recherche d’un revenu régulier

L’environnement actuel, caractérisé par des rendements historiquement faibles, complique la tâche des investisseurs en quête d’un revenu attractif. Alors que précédemment ils étaient probablement largement exposés aux emprunts d’État les mieux notés ou aux titres quasi-souverains considérés « sans risque », ces investisseurs ne peuvent plus se contenter des rendements offerts sur ce type de titres : les emprunts d’État à 10 ans de la France affichent actuellement un rendement à maturité inférieur à 0,6 %, à fin février. Le rendement des titres souverains allemands est encore plus faible. Les supports d’assurance vie sont dans la même situation, avec des rendements qui ne cessent de baisser depuis plusieurs années. Aujourd’hui, avec des performances à peine supérieures au taux d’inflation, ces investissements ne rémunèrent plus suffisamment les épargnants. Les actions à haut dividende, les obligations d’entreprise à haut rendement ou encore la dette émergente offrent des rendements réels plus élevés, mais exposent les investisseurs à un risque de perte en capital plus important. Le défi consiste donc à générer un revenu attractif sans remettre excessivement en cause les principes de stabilité et de sécurité chers aux investisseurs à la recherche de revenus.

En baisse depuis 1990, le taux d’intérêt des emprunts d’État allemand à 10 ans est désormais inférieur à 0,5 % à fin février, en premier trimestre.

Approfondir la quête de rendement

C’est là l’intérêt d’une approche multi-actifs : en intégrant des classes d’actifs au potentiel de rendement intéressant, mais qui sont également plus risquées, au sein d’un portefeuille diversifié, les gérants des fonds à génération de revenus cherchent à offrir aux investisseurs un rendement intéressant (entre 4 et 5 % dans la plupart des cas), sans prendre de risques excessifs. Par rapport à un investissement dans une seule classe d’actifs, un fonds « multi-asset income » cherche à générer un revenu plus stable et plus attractif lorsque ajusté par rapport au risque.

Certains de ces fonds permettent également de faire évoluer les pondérations des différentes classes d’actifs, une option qui facilite le processus de gestion des risques pendant les phases de tensions sur les marchés et permet au gérant de capturer l’ensemble des opportunités offertes sur différentes classes d’actifs et régions. Au sein de l’équipe Multi Asset Solutions (MAS), qui est le l’équipe entièrement dédiée à l’allocation d’actifs au sein de BNP Paribas Asset Management, un groupe d’experts est chargé d’ajuster les pondérations entre les classes d’actifs et entre les régions (Etats-Unis, Europe, Japon, marchés émergents) en fonction des vues de marché de l’équipe.

Cette approche flexible repose sur deux composantes : une composante à moyen terme axée sur une analyse des valorisations et une composante à plus court terme. En effet, les indicateurs de valorisation ne sont pas de bons indicateurs des rendements sur le court-terme (bien qu’ils le soient sur le moyen terme) et il faut donc les utiliser en combinaison avec d’autres indicateurs tels que des facteurs macroéconomiques ou une analyse du sentiment de marché. Enfin, nous cherchons à capturer le revenu non seulement à travers notre approche flexible et multi-actifs, mais également à l’intérieur de chaque classe d’actifs dans lesquelles nous investissons, en confiant la sélection de titres à des équipes spécialisées. Cela nous permet de capturer le rendement à la fois au niveau de l’allocation d’ensemble mais également à l’intérieur de chaque classe d’actifs.

ll convient de garder à l’esprit que l’objectif n’est pas d’essayer de réaliser la meilleure performance possible, mais de trouver un juste milieu entre le revenu, le risque et le rendement total. La volatilité des performances de ces fonds varie en fonction des stratégies d’investissement. Toutefois, ces dernières ont un point commun : créer des solutions qui séduiront les investisseurs en quête de rendement, sans leur imposer des investissements concentrés dans des classes d’actifs volatiles.

 

Un succès croissant

Les fonds multi-actifs centrés sur le revenu bénéficient d’un environnement de taux bas qui leur a permis de lever des volumes importants en 2014. Qu’il s’agisse des banquiers privés, des sociétés de gestion et des particuliers, tous préconisent ou investissent eux-mêmes dans ce type d’investissement. De même, les assureurs sont de plus en plus nombreux à intégrer ces solutions dans leurs produits d’assurance vie.

Au sein de BNP Paribas Asset Management, l’équipe Multi Asset Solutions a su, avec son fonds global à génération de revenus, démontrer sa capacité à délivrer un rendement attractif, et ce, de façon régulière. Diversification des actifs, flexibilité de l’allocation, sélection des titres par des équipes spécialisées, rien n’est laissé au hasard pour procurer à des investisseurs toujours plus exigeants une solution complète sur le thème du rendement.

 

Pierre-Amaury Tabarly

Investment specialist, Multi Asset Solutions

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*