Forum de l’investissement 2019 – Chine : évolution des objectifs stratégiques (4/5)

Post with image

Les tweets présidentiels ont résonné sur les marchés financiers, mais comme l’a déclaré Amy Celico du groupe Albright Stonebridge au Forum de l’investissement 2019 de BNP Paribas Asset Management, l’opinion de Washington sur la Chine a changé de manière encore plus radicale.


Alors que la politique américaine à l’égard de la Chine jusqu’à l’administration Obama visait à établir des relations constructives, elle a maintenant évolué vers une concurrence stratégique. Cela repose sur la conviction que la Chine n’allait pas changer fondamentalement malgré une plus grande intégration dans le système économique de l’Occident. Un changement de politique semble peu probable, quel que soit le vainqueur de l’élection présidentielle américaine, même si les instruments de la concurrence stratégique pourraient évoluer. Un président démocrate pourrait, par exemple, tenter d’amener l’Europe et le Japon en tant qu’alliés à faire pression plus efficacement sur la Chine en matière de droits de propriété intellectuelle.

Une Chine plus volontariste

L’élection à la présidence de Xi Jingping en 2013 a été suivie par ce qui a été considéré comme des politiques économiques plus volontaristes, par exemple l’initiative Belt and Road ou Made in China 2025. La résistance de l’Occident à certaines d’entre elles a conduit la Chine à se montrer plus réactive dans ses relations avec l’Occident. Les dirigeants doivent négocier des situations explosives et Mme Celico pense que la Chine restera intraitable tant qu’elle affine sa position par rapport à ses principaux concurrents géopolitiques.

Les priorités de Pékin sont de renforcer le contrôle du parti sur tous les aspects de la société et de renforcer les entreprises publiques pour stimuler la croissance. La première priorité économique pour 2020 est de gérer le ralentissement – la croissance annuelle du PIB est passée de 6,8 % début 2018 à seulement 6 % au T3 2019. Les objectifs de désendettement et de rééquilibrage de l’économie restent en place, mais leur réalisation est plus difficile avec une croissance plus faible.

Une conséquence : les moyens attribués à l’initiative Belt and Road sont de plus en plus limités à mesure que la Chine s’appuie sur des succès récents tout en répondant au scepticisme international et à la concurrence croissante en matière d’investissement mondial dans les infrastructures.

Découplage sino-américain

En ce qui concerne les relations avec les États-Unis, la concurrence technologique est la zone de tension la plus visible et le risque d’un découplage partiel des systèmes des deux pays augmente. Les États-Unis appliquent maintenant des contrôles à l’exportation et des restrictions à l’investissement dans l’intérêt de la sécurité nationale. Les propres règles de la Chine régissant les infrastructures d’information critiques et les flux de données renforcent cette tendance au découplage. Un accord commercial limité n’arrêtera probablement pas le développement de politiques visant à limiter les flux de technologie.

Les incertitudes politiques et les obstacles réglementaires constituent un autre défi pour les entreprises étrangères opérant en Chine. La dernière enquête de la Chambre de commerce de l’UE en Chine a montré que 48 % des entreprises interrogées s’attendaient à un renforcement des obstacles réglementaires au cours des cinq prochaines années ; l’enquête du Conseil des affaires sino-américain a révélé que 14 % des entreprises sont pessimistes ou plutôt pessimistes quant aux perspectives à cinq ans pour leur activité en Chine. Bien que la plupart aient estimé qu’être en Chine était toujours une priorité, elles étaient parfaitement conscientes des difficultés.

Graphique 1 : Les opportunités sont toujours présentes, mais les entreprises sont de plus en plus sous pression

Graphique 1 : Les opportunités sont toujours présentes, mais les entreprises sont de plus en plus sous pression

Qu’est-ce que cela signifie pour les investissements ?

Les implications en matière d’investissement sont que les gérants de portefeuille devront réévaluer les opportunités offertes par l’initiative Belt and Road. Il est probable que le champ des investissements et les montants en jeu ne soient pas aussi élevés que prévu initialement. Les gérants devront évaluer de près les modèles économiques des entreprises technologiques américaines et chinoises afin d’identifier les sources de la technologie, de la production et des ventes.

Alors que les nouvelles restrictions nuiront à certaines entreprises, d’autres bénéficieront d’une concurrence réduite. Les entreprises non chinoises peuvent éprouver des difficultés à rivaliser dans des domaines utilisant l’intelligence artificielle, car la technologie dépend de grandes quantités de données. Celles-ci sont souvent plus faciles à trouver en Chine qu’en Occident où les lois sur la protection de la vie privée en restreignent l’accès.

Les investissements dans des entreprises opérant en Chine devront être évalués régulièrement afin de tenir compte de l’évolution de l’environnement commercial et réglementaire, et d’anticiper les menaces pesant sur les modèles économiques et les nouvelles opportunités.


Cet article constitue la quatrième partie de la série d’Investors’ Corner sur les principaux arguments des quatre principaux conférenciers du Forum de l’investissement 2019 de BNP Paribas Asset Management.


Pour découvrir nos fonds et sélectionner ceux qui répondent à vos besoins, cliquez ici >

Pour plus d’articles de Daniel Morris, cliquez ici >

Pour de plus sur la Chine, cliquez ici >

Pour lire plus d’articles sur l’Investment Forum, cliquez ici >

Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication. Elles émanent des informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement autres en fonction des clients.

 

Daniel Morris

Senior investment strategist, CFA charterholder

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*